Histoire: L’inconnu mystérieux et la petite fille

Inconnu mystérieux marketing-impertinent.fr

Je vais vous raconter l’histoire d’un homme bien banal et pourtant …

 

Son nom importe peu, sa taille et son apparence également. Sa vie est d’une monotonie sans égale, quand la nuit prend le dessus sur le jour, il se lève, il prend une douche froide et en profite pour boire un coup, l’eau de la douche est potable après tout …

 

Une fois sortit de sa douche, il s’habille sans même prendre la peine de se sécher. Et là, il sort dehors, il n’y met les pieds que si les étoiles illuminent le ciel ou s’il pleut. Il se met à marcher dans la rue sur le trottoir ou sur la route, pour lui il n’y a pas de différence.

 

La majorité du temps il regarde le ciel ou les gouttes d’eau s’écouler sur son corps. Les gens qui l’observent le prennent pour un fou, il faut vraiment ne plus avoir toute sa tête pour faire ça.

 

Pourquoi fait-il cela ? Quelle est son histoire ? Pourquoi a-t-il l’air si triste ? Jamais personne n’a osé l’interpeller, jamais ? Non, en fait c’est bien arrivé une fois.

 

Un jour ou devrais-je plutôt dire une nuit, une jeune fille, qui ne devait pas avoir plus de douze ans, croisa ce curieux personnage. Intéressée par ce dernier, elle décida de le suivre.

 

Elle ne le suivait pas à la manière d’un espion, non, elle ne se cachait pas. Pourtant cet homme continuait à marcher en faisant comme s’il ne l’avait pas remarqué.

 

Elle fut obligée, toutefois, d’arrêter de le suivre car sa mère, effrayée de ne pas retrouver sa fille, se mit à crier après elle dans tout le quartier. L’homme continua sa route.

 

Le lendemain soir, la fillette était là, assise sur le rebord du trottoir. Elle semblait attendre cet homme si mystérieux.

 

Quand celui-ci sortit enfin de sa tanière, elle se leva avec hâte, tapotant sur sa jupe pour enlever la poussière qui s’y était amassée et se mit à suivre notre homme.

 

Cette fois ci, sa mère n’était pas là pour l’interrompre dans sa filature.

 

Elle le suivit jusque dans un jardin isolé, il ne bouge plus, elle s’approche, il se retourne, elle essaye de voir son visage mais sans succès.

 

Il a un chapeau et baisse la tête. Tout d’un coup, il se jette sur elle, couteau en mains, il déchire ses vêtements, la petite fille crie mais personne ne l’entend … Le corps de la fillette gît par terre, sans vie.

 

Après ce crime, il repart comme s’il ne s’était rien passé.

 

La fillette qui, malgré son âge, était déjà très intelligente, venait d’imaginer cette scène.

 

Sachant bien qu’elle courrait un risque en suivant un inconnu, cet homme l’intriguait tellement qu’elle décida quand même de le suivre.

L’homme s’arrêta au beau milieu de la route et il lui demanda : « pourquoi me suis tu ?

– Pourquoi vous marchez toutes les nuits ainsi ?

– Que devrais-je faire d’autre ?

– Ben je ne sais pas moi, déjà vivre la journée serait un bon départ !

– A quoi bon, c’est inutile …»

 

Et il se remit à marcher suivit de près par la petite. Tout en marchant elle lui demanda : « Que cherchez-vous, pourquoi errez vous dans la rue la nuit ?

– Je ne recherche rien, j’attends c’est tout

– Ah, et qu’attendez vous ?

– La mort.

– La mort ?

– Oui la mort, pourquoi es-tu si étonnée ?

– Pourquoi ne profitez vous pas de la vie en l’attendant ?

– Je ne sais pas, de toute façon le résultat sera le même: je mourrai.

– Oui, mais préférez-vous mourir avec un sourire aux lèvres ou une larme à l’œil ?

– Je ne m’étais jamais posé cette question …

– Qu’un enfant soit fait à cause d’un viole ou par amour, le résultat est le même, pourtant pour l’un on souffre et pour l’autre on est heureux ».

 

L’homme ne sachant plus quoi dire s’en alla lentement, jamais plus on ne le revu la nuit, personne ne sait ce qu’il est devenu.

 

La petite fille, elle par contre, continue d’errer tardivement dans la rue, on ne sait pas ce qu’elle y fait et pourquoi elle est là. Tout ce qu’on sait, c’est qu’elle a toujours le sourire aux lèvres …

 

 

Note: J’ai écris cette histoire il y a longtemps, ça doit bien faire 10 ans. Elle est loin d’être parfaite, mais bon, si je devais attendre la perfection, je ne partagerais rien du tout …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.